This is News title sample dude go check it out

Une délégation du Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, conduite par Pr. Binko Mady TOURE, secrétaire général du dit ministère, s’est rendu ce jour 17 octobre 2016 à l’Université Général Lansana   Conté de Sonfonia- Conakry pour constater la rentrée effective des étudiants.

 Monsieur le secrétaire général du MESRS accompagné de Monsieur le recteur, ses vice recteurs, la cellule de communication du mesrs, la scolarité, le sic et le décanat des lettres  ont fait le tour des classes pour toucher de doit la rentrée universitaire 2016-2017.

Arrivée au département de la langue arabe, les étudiants  étaient en classe. Après la présentation et le mot d’encouragement du recteur, le secrétaire général du MESRS, Pr. Binko Mady TOURE a pris la parole pour dire que la rumeur qui circule actuellement soit disant que le gouvernement a décidé de fermer le département de langue arabe n’est pas vrai. Il dira que c’est le ministre de l’enseignement pré-universitaire qui a décidé d’expérimenter une nouvelle approche sur les arabisants, il s’agit de les orienter dans les différentes spécialités  tels que : sociologie, histoire, géographie, etc.……, si les étudiants arrivent à tenir tant mieux, s’ils ne tiennent pas, on revient sur l’ancien système.

 Donc, pas de fermeture pour le département de langue arabe. Selon Monsieur le recteur, Pr. Mamadi KOUROUMA, l’Université de Sonfonia recevra cette année 7200 nouveaux étudiants. Les étudiants de la 3e année littérature et communication, de la 3e année philosophie, de la 2e et 3e année histoire des RI et des lettres modernes étaient tous en classe. Donc, la rentrée Universitaire 2016-2017 est belle et bien effective à l’Université de Sonfonia.

Le  Ministère de la télé communication et des nouvelles technologies de l’information a organisé une conférence scientifique ce lundi 31 octobre 2016 dans l’Amphi N’famory  KOUROUMA, sous la haute présidence de Monsieur le Recteur, Pr. Mamady KOUROUMA. Cette conférence qui avait le thème : « la cyber criminalité », animé par le Sénégalais Pr. Abdoul CISSE. Le conférencier a dit que : l’africain doit choisir son future  et non un future imposé sur lui par l’occident. Il doit chercher le savoir et le savoir être pour agir. L’africain doit prendre conscience, chercher la connaissance avoir la confiance en soi pour faire face à un monde qui change et changer avec ce monde. L’africain fait face aujourd’hui à une nouvelle civilisation, une nouvelle technologie, mais aussi à une nouvelle menace. Pour trouver une solution à ce problème, on doit enseigner le module du cyber criminalité dans les universités africaines. Etaient présentes à cette conférence des personnalités suivantes : Monsieur Thierno BARRY, conseiller juridique du ministre, le directeur général de l’ANSSI, le directeur général adjoint de l’ANSSI et plusieurs cadres venant du ministère de poste et télécommunication.