Gouvernance

1- De la gouvernance

L’UGLC SC présente la même structure organisationnelle que les autres I E S du pays :

    Rectorat

  • Recteur : Pr. Mamadi KOUROUMA
  • Vice recteur chargé des études : Pr. Aboubacar TOURE
  • Vice recteur chargé de la recherche : Dr. Manga KEITA
  • Secrétaire général

    Services Administratifs et Logistiques communs

  • Le Secrétariat Central ;
  • La Division des Affaires Administratives et Financières (DAAF)
  • Le Chef de Service Technique;
  • Le Service planification et projets ;
  • Le Service Technique (Cité, Equipements et Transport, Investissement et AGR);
  • Le Service d’ordre

    Facultés et/ou écoles

  • Doyen
  • Vice Doyen chargé des études
  • Vice Doyen chargé de la recherche
  • Secrétaire de Faculté

    Services d’appui scientifique commun

  • La Bibliothèque Universitaire ;
  • Les Laboratoires de l’Université ;
  • Les Editions Universitaires;
  • Le Service de la Scolarité;
  • Le Service des Etudes avancées.
  • Le service de coordination des activités estudiantines (SCAE)
  • Le service chargé des relations avec les entreprises

    La Direction de l’Université est assurée par les Organes Statutaires suivants :

  • Un Conseil d’Administration ;
  • Un Conseil de l’Université ;
  • Un Recteur et deux Vice-Recteurs
  • Un Secrétaire Général
  • A l’Université de Sonfonia, en l’absence du Conseil d’Administration, les grandes décisions sont prises par le Conseil d’Université (extrait des Statuts de l’Université)

LE CONSEIL DE L’UNIVERSITE

Article 18 / - Le Conseil de l’Université constitue l’organe délibérant interne représentant les intérêts de toute la communauté universitaire. Il statue sur tous les problèmes touchant l’organisation des activités scientifiques, didactiques, sociales et culturelles ainsi que de gestion des moyens de l’Université.

Article 19 / - Le Conseil de l’Université est composé comme suit :

  • Le Recteur de l’Université, Président du Conseil ;
  • Les Vice-Recteurs ;
  • Le secrétaire Général de l’Université
  • Les Doyens des Facultés ;
  • Les Chefs de Départements et d’Instituts autonomes ;
  • Le Directeur de la Bibliothèque de l’Université ;
  • Le Chef du service de la scolarité ;
  • Les Directeurs de Laboratoires et Centres de Recherche autonomes ;
  • Deux (2) délégués des enseignants-chercheurs élus par les Conseils de chaque Facultés ou d’Instituts;
  • Deux (2) représentants des étudiants élus par leur association ;
  • Un représentant des chercheurs de chaque laboratoire et Centre de Recherche autonome élus par leurs Conseils ;
  • Deux (2) représentants du personnel non enseignant.

Article 20 / - Les débats et délibérations du Conseil de l’Université portent notamment sur les questions relatives à :

  • L’adoption du Règlement Intérieur de l’Université ;
  • L’examen des candidatures aux fonctions du Directeur de la Bibliothèque de l’Université et des Directeurs de Laboratoires et Centres de Recherche autonomes ;
  • La création et la réorientation des filières d’enseignement ;
  • L’approbation des programmes et Curricula d’enseignement et des programmes de recherche proposés par les Conseils de Faculté et les Conseils scientifiques des laboratoires et Centres de Recherche autonomes ;
  • La détermination des effectifs des étudiants à recruter pour les différentes filières de formation ;
  • L’adoption du programme d’échanges et de coopération de l’Université ;
  • Les propositions de recrutement et d’avancement des enseignants et chercheurs de l’Université ;
  • L’examen des textes régissant la création et le mode d’octroi des titres scientifiques ;
  • Les propositions de nomination des titulaires de chaires ;
  • L’examen du projet de budget annuel de fonctionnement de l’Université et du rapport de son exécution ;
  • L’examen des programmes et budgets d’investissement de l’Université ;
  • L’examen du projet de création, d’organisation et de détermination des cadres organiques des Facultés et services communs de l’Université ;
  • L’examen de toute autre question concernant la vie et l’avenir de l’Université.

Article 21 / - Les membres élus du Conseil de l’Université ont un (1) mandat de deux (2) ans renouvelable. Le mode et la procédure de l’élection sont déterminés par le Règlement Intérieur de l’Université.

Article 22 / - Le Conseil de l’Université se réunit en session ordinaire quatre (4) fois par an sur convocation de son Président qui précise l’ordre du jour.

Il peut être réuni en session extraordinaire sur initiative du Recteur à la demande du Président du Conseil d’Administration de l’Université ou de l’autorité de tutelle. La session extraordinaire peut être également programmée à la demande d’un tiers au moins de ses membres.

Article 23 / - Pour préparer les débats et suivre la mise en œuvre de ses décisions, le Conseil de l’Université dispose de Commissions chargées respectivement des études, de la recherche, de l’administration et des finances.

Article 24 / - L’organisation des travaux du Conseil de l’Université, la procédure de ses délibérations ainsi que la composition et le mode de fonctionnement de ses commissions sont déterminés par le Règlement Intérieur de l’Université.

Outre les conseils d’université, le conseil de faculté et de Département, il a été mis en place d’autres organes intermédiaires pour assurer un suivi régulier du processus de gestion universitaire. Au nombre des innovations, il a été institué au Rectorat depuis les années 2006 ce qui suit :

a) La réunion de Direction ou réunion élargie du Rectorat

Elle regroupe le staff du Rectorat, les Doyens de Facultés, les Chefs de service ayant rang de Doyen, un vice-doyen par Faculté et le pool financier. La réunion de direction se tient chaque Mardi à partir de 12 heures. Elle a pour tâche essentielle d’évoquer et de discuter les points ci-dessous :

  • Le Bilan des activités pédagogiques et de recherche de la semaine écoulée ;
  • Les questions relatives à la vie dans le campus (santé et conditions de vie et de travail sécurité, loisirs.)
  • Les questions relatives à la stabilité et à la quiétude dans le campus ;
  • Les préoccupations des enseignants chercheurs (leurs droits et devoirs).

Toutes les décisions prises par cet organe doivent être entérinées par le conseil d’Université. Il en est de même de celles issues de la commission institutionnelle de coordination du Rectorat, des Doyens et des étudiants.

b) La commission institutionnelle de coordination

Cette commission regroupe tous les membres de la réunion de direction ainsi que les différents responsables de classes. Elle a pour rôle d’assurer la coordination des activités des différentes commissions culturelles et sportives et des conseils d’étudiants installés dans les Facultés.

En cas de nécessité, la commission peut recommander au Rectorat de passer dans les différentes salles de classes pour assurer une plus large information sur des sujets précis (les questions d’intendance, les bourses des étudiants, les échanges sur des décisions d’intérêt commun, la lutte contre les installations frauduleuses d’étudiant…)

Comme signalé plus haut, la réunion de Direction a été mise en place en vue d’instaurer entre le Rectorat et les différentes structures de l’Université un cadre permanant de concertation sur l’ensemble des problèmes de l’Université. Par la suite, nous avons connu un ralentissement du rythme de tenue de ces instances. Ce que nous comptons redynamiser au cours de cette année universitaire 2015-2016.

2- Des ressources de l’Université et de leur gestion

    Les ressources de l’Université sont constituées par :
  • La subvention annuelle du budget de l’Etat ;
  • Les ressources provenant de la cession des biens et services ;
  • Les fonds d’aides extérieures ;
  • Les emprunts ;
  • Les dons et legs ;
  • Les recettes diverses.

Au plan de la gestion, il faut signaler que le Rectorat a pris l’initiative de décentraliser la subvention au niveau des Facultés et récemment des Départements (décision de juin 2016). Ce qui permet ainsi d’assurer l’extension de l’autonomie financière à ces dernières en ce qui concerne la gestion des subventions de l’Etat, la paie des bourses des étudiants et des fonds générés par la formation initiale payante.

3- Les infrastructures universitaires

    L'infrastructure étant un ensemble d'éléments structuraux interconnectés qui fournissent le cadre pour supporter la totalité des activités universitaires, il s’agit ici de :
  • Des bâtiments : administratifs, pédagogiques
  • Des équipements
  • Des laboratoires
  • Des bases de données nécessaires pour mener des activités d’administration, d’enseignement et de recherche.

Compte tenu de son importance croissante, la question des infrastructures d’enseignement et de recherche n’est jamais totalement résolue. A ce titre, la mobilisation des ressources indispensables à la réalisation du fonctionnement correct de l’Institution demeure toujours une urgence.

4- Situation actuelle des Etudiants de L’UGLC SC

D’après les statistiques de la scolarité les effectifs d’étudiants ont évolué de 10 943 en 2005 à 18 874 en 2011.